Zoo de Thoiry : Les ours prédisent un hiver rude !


Les ours noirs d’Amérique du Sud ont-ils un sixième sens ? Plus fiables encore que notre chère Météo, les ours ont déjà établi leur bulletin météorologique de cet hiver… à leur manière !

Au zoo de Thoiry (Yvelines), les soigneurs confient que le comportement des baribals durant l’automne, aussi appelé ours noirs, permet d’avoir une idée précise des températures hivernales. Et, selon eux, les prochains mois seront rudes et très froids.

Mais, comment font-ils pour prévoir le temps à venir ?

Le fondateur du parc animalier sait de quoi il parle. Depuis 1968, date d’ouverture du parc, il aura vu passer quelques hivers et fait aujourd’hui davantage confiance aux ours noirs qu’aux prévisionnistes pour lui indiquer de quoi sera faite la saison froide. En effet, malgré l’été indien et les températures douces qui se prolongent, un tiers de la trentaine d’ours que compte le parc a déjà fait son terrier, et ce beaucoup plus tôt que d’habitude, en se trouvant un endroit non inondable pour le tapisser de feuilles et s’y installer confortablement. Leurs tanières sont plus profondes, et ils ont déjà commencé à réduire leur ration alimentaire afin de diminuer leur métabolisme. Bien qu’ils ne dorment pas encore, les ours noirs anticipent les basses températures à venir…

L'ours noir, ou baribal, est une espèce vivant principalement en Amérique du Nord.

L’ours noir, ou baribal, est une espèce vivant principalement en Amérique du Nord. Crédits : DR

« Cela fait trois ans qu’ils n’avaient pas creusé un terrier à leur taille. Peut-être ne le saviez-vous pas, mais il y a terrier et terrier. Hors des femelles qui préparent la venue d’éventuels petits vers le mois d’avril, les ours ne se donnent pas la peine d’aménager chaque année un trou sur mesure garni de feuilles pour passer l’hiver. Ils ne le font que s’ils sentent que le froid sera intense. Les travaux demandent de l’énergie. Sans compter le risque de se voir « piquer » son emplacement. »

Plusieurs exemples peuvent illustrer la véracité de « météo-ours » : le 26 décembre 1999, lors de la tempête qui à fait beaucoup de dégâts en France, 2500 arbres du parc ont été arrachés, mais aucun animal n’a été blessé… Ils avaient bien anticipé le phénomène !

Egalement, en 2010, une vague de froid avait touché la France en novembre-décembre. 15 jours plus tôt, les ours avaient creusé leurs terriers. A l’inverse, l’an dernier, très peu avaient hiberné, et l’hiver s’est avéré très doux.

L’ours noir, plus petit que l’ours brun ou l’ours blanc, présente une couleur de fourrure plus ou moins foncée selon les régions. Il vit au parc de Thoiry dans les mêmes conditions que ses congénères du parc de Yellowstone, aux Etats-Unis.

Les baribals semblent donc avoir une bien meilleure perception que nous !

Sonia Khemiri

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *