Vie de chien : ma maîtresse m’emmène en vacances !


 

Aujourd’hui, ma maîtresse a fait de drôles de trucs… qui, j’avoue, ne sont pas pour me plaire. Elle a mis TOUTES, je dis bien TOUTES mes affaires dans une valise. « Ca y est, c’est la fin, elle est en train de m’abandonner », me suis-je dit.

 

nala 2

Aujourd’hui, j’ai eu une grosse frayeur. Ma maîtresse s’est activée, dès son réveil, ce qui ne lui ressemble pas trop (elle est plutôt du genre à rester dans son lit pendant des heures pensant que je dors encore alors qu’en fait, je l’attends patiemment pour ma première sortie pipi !). Elle n’a pas arrêté de courir de pièce en pièce, de prendre des vêtements et de les mettre dans des valises. J’ai HORREUR qu’elle fasse ça. Valise = départ. Et j’ai HORREUR des départs.

Le pire, c’est quand elle a pris mes affaires à moi. Alors là, je me suis dit « c’est bon ma vieille, cette fois, t’es bonne pour la S.P.A ! ». Elle a pris :

  • Ma gamelle d’eau
  • Ma gamelle de nourriture
  • Mon sac de croquettes
  • Mes boîtes de pâtée
  • Mon biberon de voyage
  • Mon sac de transport
  • Mon tout nouveau panier
  • Mon doudou en forme d’araignée
  • La balle qu’elle vient de m’acheter
  • Mon shampoing
  • Ma brosse
  • Mes os à mâcher
  • Des sacs à crottes
  • Mes médicaments (surtout ceux pour la gastro)
  • Un kit de survie avec tout plein de choses dedans (sparadrap, compresses, seringue, pince…)

Avouez qu’il y a de quoi se poser des questions. Et elle a mis tout ça dans une valise ! Alors là, c’est le drame. Jamais, lorsqu’elle m’avait emmenée en vacances, elle n’avait emmené autant de choses. La dernière fois, je me souviens, c’était il y a trois ans, pour mes premières vacances avec elle, elle avait juste pris le minimum, à savoir des croquettes, un sac de transport et mon panier. Elle avait bien regretté de ne pas avoir emmené mes médicaments lorsque j’avais tombée malade et qu’il n’y avait pas de vétérinaire à proximité de notre lieu de vacances (dans un coin perdu). De même, elle avait bien regretté de ne pas avoir pris mon shampoing pour chiot lorsqu’elle avait vu que je m’étais roulée dans de la bouse de vache.

Bref, j’ai paniqué. Je me suis dit qu’elle se débarrassait de moi. Qu’elle allait m’abandonner sur une aire d’autoroute ou dans un refuge. Je me suis mis à haleter et à pousser des petits gémissements plaintifs.

Alors elle m’a pris dans ses bras, m’a caressée et m’a dit droit dans les yeux : « ne t’inquiète pas Nala, on part en vacances ! »

Dans l’espoir de me déstresser un peu (parce qu’elle sait que je suis de nature très angoissée), elle a entrepris de me donner tous les jours un petit comprimé homéopathique anti-stress. Je ne sais pas si ce sera efficace, mais elle dit que ça peut m’aider à m’adapter à mon nouvel environnement et aux longues heures de route qui nous attendent…

Mais ma maîtresse m’a dit qu’à l’arrivée, ce sont des kilomètres d’herbe verte et des odeurs de montagne qui m’attendent. Je vais enfin pouvoir me rouler à nouveau dans de la bouse de vache ! Alors j’ai déjà hâte d’y être.

Bonnes vacances à tous les maîtres et à leurs animaux !

Nala, épagneul papillon, bientôt 4 ans.

nala voiture

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *