Vidéo : une otarie viole un manchot


otarie-viole-manchot

Cette vidéo fait le buzz sur Internet depuis quelques jours. Et pour cause : elle montre les images d’une otarie en train de forcer un manchot à s’accoupler. Ce qui amène à se poser une question : les animaux sont-ils capables de viol ?

Quand on sait qu’une otarie de Kergelen (également nommée otarie à fourrure antarctique) peut atteindre deux mètres de long et peser entre 60 et 120 kilos pour un mâle adulte, on se demande bien comment elle pourrait s’accoupler à une femelle manchot royal de moins d’un mètre et d’environ 18 kilos. La nature étant bien faite, évidemment, ces deux espèces ne peuvent pas se reproduire ensemble. D’autant plus que, au-delà d’un problème de poids et de taille, il s’agit d’un mammifère et d’un oiseau. Imaginez donc un peu la tête des bébés…

Pourquoi ce viol ?

Mais bien que l’union soit forcément infertile, elle est tout de même possible : des scientifiques ont démontré que des otaries forçaient parfois les manchots à avoir des rapports sexuels avec elles. Un « viol », qui, selon les chercheurs d’une étude publiée dans Polar Biology, peut s’expliquer selon deux hypothèses :

Tout d’abord, si les otaries sont amenées à « violer » des manchots, ce peut être à cause d’un manque de partenaires de la même espèce. Il faut savoir que chez les otaries, le mâle dominant est le seul à jouir pleinement de toutes les femelles. Elles sont toutes à son entière disposition. Les autres mâles, eux, ont bien plus de mal à conquérir la gente féminine. A tel point qu’ils peuvent se tourner, par défaut, vers des femelles d’une autre espèce.

La seconde hypothèse avancée par les chercheurs est celle d’un comportement appris et transmis au sein de l’espèce. Comme un phénomène culturel, les otaries mâles auraient pu voir l’un de leurs congénères forcer un manchot à s’accoupler, et auraient ensuite reproduit ce « viol » par mimétisme.

Elisa Gorins

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *