Un homme sauve des tortues de la mort pour les relâcher dans l’océan


En Papouasie Nouvelle-Guinée, il est courant de retrouver de la viande de tortue dans les marchés. Beaucoup d’entre elles sont pêchées pour être vendues vivantes et mangées par la suite. Mais un homme, courageux, essaye d’inverser la tendance en sauvant ces tortues d’une mort certaine.

Arron Culling, un habitant modeste de la Papouasie Nouvelle-Guinée, a libéré plus d’une dizaine de tortues, en les rachetant encore vivantes, pour les conduire ensuite vers la mer, à environ 5 kilomètres de la ville.

Arron Culling rachète les tortues directement au marché pour les relâcher ensuite dans l'océan. Crédits : DR

Arron Culling rachète les tortues directement au marché pour les relâcher ensuite dans l’océan. Crédits : DR

Il les a ensuite relâchées tout simplement dans la mer afin qu’elle retrouve leur liberté !

Cette histoire a largement fait le tour du Web et a beaucoup touché les internautes.

Aujourd’hui, 6 des 7 espèces de tortues de mer sont menacées d’extinction, et sont considérées, à l’instar des tigres et pandas, comme l’animal le plus en danger. Cette menace est en grande partie due à une pêche excessive, mais également aux changements climatiques et à la pollution des océans par les sacs en plastique. Les tortues ingèrent ces déchets et finissent étouffées.

Egalement, le développement humain les menace : les hommes se rapprochant des zones côtières, ils réduisent l’espace de nidification des tortues, pourtant indispensable à leur reproduction…

Cela nous rappelle ce triste événement survenu fin septembre, durant la période de ponte des tortues olivâtres au Costa Rica.

Des dizaines de touristes ont en effet assisté illégalement à la ponte de cette espèce protégée. Ils ont alors dérangé et bloqué les reptiles en cherchant absolument à capturer le plus beau cliché possible…

Leur ponte a ainsi été ruinée, et les tortues ont abandonné leur rituel.

le 7 septembre, des dizaines de touristes sont venus dérangés la ponte annuelle des tortues olivâtres. Crédits : DR

le 7 septembre, des dizaines de touristes sont venus dérangés la ponte annuelle des tortues olivâtres. Crédits : DR

Sonia Khemiri

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *