SCOOP : Diesel a été tuée par les forces spéciales, et non par les terroristes 1


Diesel n’a pas été tuée par les terroristes. La police française a en effet confirmé ce week-end avoir elle-même abattu le Malinois de 7 ans lors de l’assaut de Saint-Denis le 18 novembre dernier.

Diesel a été tuée par son propre camp, contrairement à ce qui avait été révélé jusque-là. Depuis plusieurs mois déjà, des soupçons pesaient sur cette affaire : le directeur du Raid, Jean-Michel Fauvergue, avait expliqué au Figaro que l’animal, parti en reconnaissance, avait été « tué à la Brenneke », une munition de fusil de chasse ou de fusil à pompe en dotation dans l’unité d’élite. Les terroristes, eux, n’étaient armés que d’un pistolet automatique. Dès lors, le doute planait.

Les autorités ont mis fin à cette rumeur ce week-end en confirmant que Diesel avait été abattue par les forces spéciales, révèlent les médias anglais et américains.

Cette information est une véritable source d’embarras pour le RAID qui a largement été honoré pour son professionnalisme lors des attentats de Paris. A noter d’ailleurs que les médias français ne relaient pas cette annonce, contrairement à nos confrères anglophones, à l’instar du Daily Mail.

Alors, y aurait-il une volonté d’étouffer l’affaire, côté Français ? C’est la question qu’on est en droit de se poser. D’autant plus qu’un porte-parole du parquet de Paris a affirmé qu’il n’y aurait aucune enquête officielle sur la mort de Diesel. Aucune autopsie ne sera réalisée sur l’animal. Alors, y aurait-il quelque chose à cacher ?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “SCOOP : Diesel a été tuée par les forces spéciales, et non par les terroristes