Russie : deux ours alcooliques menacés de mort 1


A Sotchi, en Russie, deux ours vivant dans des conditions misérables ont été rendus alcooliques par l’homme. Les défenseurs des animaux lancent un appel pour leur sauver la vie.

Les ours ont été rendus alcooliques par les clients du restaurant voisin. - © The Independant

Les ours ont été rendus alcooliques par les clients du restaurant voisin. – © The Independant

Selon un vieux stéréotype, les Russes sont souvent décrits comme ayant un certain penchant pour l’alcool. Malheureusement, certains animaux en font parfois les frais. C’est notamment le cas de deux ours enfermés depuis 20 ans derrière les barreaux d’une cage qui se situe tout près d’un restaurant.

Les clients, souvent ivres, se mettent régulièrement à lance de l’alcool dans la cage des ours. « Des gens saouls viennent se garer devant le restaurant et leur jettent des trucs pour qu’ils deviennent alcoolisés et se comportent de manière étrange », a déclaré Anna Kogan, fondatrice de la Big Hearts Foundation à The Independant. A force, les pauvres bêtes sont devenues alcooliques.

Problème : « Les ours ont une réaction plus forte à l’alcool que les humains. Ils peuvent en mourir », explique Anna Kogan, avant d’ajouter : « Les deux animaux sont dans un état vraiment épouvantables. Ils sont devenus aveugles à cause des lumières des voitures. » Une situation d’autant plus alarmante que les deux ours vivent dans une minuscule cage : un scandale quand on sait que cette espèce doit pouvoir parcourir 50 km par jour pour s’épanouir…

Pourtant, le propriétaire du restaurant semble bien se moquer de la situation des ursidés. « La bière est bonne pour eux, vu le climat de la ville », a-t-il prétexté.

Une solution pour les 2 ours

La militante de Big Hearts Foundation essaie désespérément de trouver un refuge pour ces deux ours, une sorte de centre de désintox adapté à leur espèce. Mais pour l’instant, ses recherches se sont avérées infructueuses. « Il est très coûteux de s’occuper des ours dépendants à l’alcool. De nombreux centres de faunes n’ont tout simplement pas les fonds suffisants ».

Quant aux autorités russes, impossible de les émouvoir du sort des deux animaux : d’après The Independant, en Russie, les oursons servent parfois d’animaux de compagnie jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge adulte. Ils sont alors mis en cage… ou tués.

Elisa Gorins


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Russie : deux ours alcooliques menacés de mort