Rémi Gaillard va s’enfermer à la SPA et n’en sortira qu’à une condition…


Le célèbre humoriste et YouTubeur Rémi Gaillard est un fervent défenseur des animaux. A travers ses vidéos aussi insolites que frappantes, il sensibilise l’opinion à la cause animale, et en particulier à l’adoption. Sa prochaine opération, d’un nouveau genre, risque bien de marquer les esprits…

 

Lorsqu’il s’agit de défendre les animaux, Rémi Gaillard semble prêt à tout. Même à passer des jours et des nuits enfermé dans un chenil de la SPA. Car oui, c’est bien ce qu’il prépare : à partir du 11 novembre prochain, Rémi Gaillard s’enfermera 24h/24 dans une cage de la SPA de Montpellier, sa ville natale, pour une durée indéterminée.

 

Filmé en permanence, son quotidien sera retransmis en direct sur Facebook durant tout le temps que durera son séjour parmi les bêtes infortunées. Les internautes auront alors l’occasion de se mettre à la place de tous ces animaux enfermés qui attendent, jour après jour, un nouveau maître. Aboiements, détresse, angoisse, solitude, frustration… Rémi Gaillard va connaître le même sort que ces chiens… à la différence près que lui est bel et bien conscient de sa situation puisqu’il l’a choisie.

Un séjour à durée indéterminée

 

Mais combien de temps Rémi Gaillard va-t-il resté enfermé ? Lui-même l’ignore. Car pour sortir de sa cage, une seule condition : que les 300 animaux du refuge SPA de Montpellier soient adoptés. Ce n’est qu’après leur départ qu’il mettra un terme à son séjour.

 

Mais parce que sa mission peut s’avérer très longue, Rémi Gaillard a une autre idée en tête : récolter 50 000 euros au minimum pour aider l’association. « Les dons sont bienvenus, mais j’ai trouvé une idée pour que ça ne vous coûte rien : utiliser un sponsor qui s’engage à reverser une part de ses profits dans une opération spéciale », écrit-il sur sa page Facebook.

Et vous, que pensez-vous de cette initiative ?

> Retrouvez toutes les vidéos de Rémi Gaillard sur YouTube

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *