Magà Ettori, champion de la cause animale


 

Le documentaire « Vegan Marathon », est la dernière performance du cinéaste Magà Ettori, qui se prépare depuis 9 mois à courir et filmer les 42,195km du Marathon de Paris, pour lui et pour la cause animale.

maga2

Vegan Marathon c’est l’histoire d’une renaissance. Magà Ettori, a 45 ans et pèse 140kg, il fait des apnées du sommeil (potentiellement mortelles) et de l’hypertension. Magà a toujours souhaité participer à un marathon mais à la suite d’un accident, puis de greffes d’organes qu’il a dû subir, il a arrêté le sport. Pourtant son vieux rêve persiste, plus présent que jamais. Il se confie à un ami coach sportif, qui arrive à le convaincre que le pari est possible et que Magà – qui est vegan – pourrait courir pour lui et pour la cause animale. Magà Ettori est prêt à relever le défi. Il espère revenir au top de sa forme, perdre une quarantaine de kilos et vaincre le mur du Marathon de Paris, la course mythique de 42,195 km.

Si la préparation de Magà servira de fil rouge au documentaire, le réalisateur ira également à la rencontre de spécialistes, médecins, sportifs et coachs. Magà Ettori fera également intervenir de nombreuses personnalités dont le journaliste Aymeric Caron, Brigitte Gothière (présidente de L214), l’activiste Marc Vallaud (CCE2A), le docteur Edmond Simeoni et le docteur Jérôme Bernard-Pellet, ou encore l’humoriste Eric Colado, qui vient de signer le livre Maig’rire.

Auteur et réalisateur d’une cinquantaine de films, Magà Ettori a surtout marqué les esprits des défenseurs de la cause animale grâce à son film Faeryland, le premier film vegan. Faeryland a été exploité 5 semaines en salles, ce qui est exceptionnel pour un film indépendant, il a obtenu le Médor du meilleur film animalier, et poursuit actuellement une carrière internationale, porté par son distributeur chilien Gitano films, une grande société de production dirigée par Alejandro Parra Balladares, producteur et distributeur basé à Santiago. Soutenu par Gitano Films, Faeryland fait actuellement un beau parcours en Amérique latine, où il était présent à la  »Ventana Sur ». Faeryland sera également présenté à la « Berlinade » en février et au « Festival de Cannes » en mai.

A chacun de ses films, Magà Ettori bouge le cadre, recherche la vérité et l’émotion pour offrir aux spectateurs une grille de lecture différente d’un sujet. Fort de ses formations de journaliste et de réalisateur, et d’une expérience de 27 ans dans l’audiovisuel et le cinéma, Magà Ettori garde toujours le sujet à distance. S’il est engagé à 3000% dans la protection animale, il n’en demeure pas moins un professionnel chevronné, et un observateur clairvoyant.

Dans « Vegan Marathon », la cause animale est à la fois un moteur et un réconfort. Les efforts physiques que fait Magà sont d’une telle intensité, qu’il ne faut jamais perdre de vue les raisons de son engagement. Magà n’a qu’une ambition : terminer ce parcours comme on va au bout d’un rêve. Il a souffert pendant des mois pour sa cause et pour une cause collective liée au progrès humain. Vegan Marathon est un florilège d’humilité, de générosité et de courage. Le documentaire se veut pédagogue quand il va à la rencontre des médecins et des spécialistes, mais surtout généreux et courageux quand il s’agit d’affronter son propre corps. Le sport quant à lui est garant d’humilité.

Perdre une quarantaine de kilos en onze mois est un défi très difficile, participer à l’épreuve sportive la plus éprouvante qu’il soit est également un challenge. Compiler les deux performances et un véritable acte de bravoure, un don de soi dont nous a souvent gratifié Magà Ettori, en chevalier blanc du 7eme art, et en champion de la cause animale.

Site du film : https://veganmarathonlefilm.wordpress.com/

Facebook : https://www.facebook.com/VeganMarathon/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *