Des loups à Paris ?


zoo vincennes

Les Parisiens verront-ils les loups ailleurs qu’au zoo de Vincennes ? ©Elisa Gorins/La Gazette animale

Alors qu’un loup a été abattu en janvier dans la Marne, à 160 km de Paris, et qu’un autre a été pris en photo dans la Meuse trois mois plus tard, la question se pose : le loup serait-il en train de revenir vers la capitale ?

Cela fait trois ans que les loups se rapprochent de Paris, semant avec eux une panique soudaine dans les régions qu’ils traversent. La Meuse, notamment, a été la cible de 13 attaques de loups sur des troupeaux bovins depuis 2013. La préfecture avait alors réuni une cellule afin de limiter les effets du prédateur dans le département.

Le 31 janvier dernier, c’est dans la Marne, à 160 km de Paris, qu’un loup a été tué. Depuis, l’Île-de-France frémit. D’ailleurs, au début du mois d’octobre, une conférence visant à anticiper le retour du loup a été organisée à Crépy-en-Valois, dans l’Oise. Mais y a-t-il vraiment une raison de craindre le « canis lupus » ?

© Elisa Gorins - La Gazette animale

© Elisa Gorins – La Gazette animale

Les loups cherchent un nouveau territoire

La réponse est non. D’abord parce que les loups aperçus aux abords de la région parisienne ne sont que des individus isolés en quête d’un nouveau territoire où vivre. Ils sont, pour ainsi dire, « en repérage ». Mais sans meute, les loups ne sont rien. S’ils ne peuvent pas fonder de famille sur leur territoire, ils n’y resteront pas. Donc à moins de trouver des femelles aux abords de la Tour Eiffel, il y a peu de chances pour que les loups s’infiltrent dans Paris.

De plus, le loup est un animal craintif. Curieux, mais craintif. S’il peut aisément parcourir jusqu’à 100 km par jour, il est fort à parier que les bruits et les lumières des grandes agglomérations le freinent dans son élan. D’autant plus qu’il n’y trouverait pas de bétail pour se nourrir. Que les Parisiens se rassurent : n’ayez donc pas peur du « grand méchant loup ».

Elisa Gorins

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *