L’asso du mois : Suzi Handicap Animal


Chaque mois, la rédaction de la Gazette animale vous présente une association de protection animale qui ne bénéficie pas forcément de la médiatisation qu’elle mériterait. En ce mois de février 2016, nous avons choisi Suzi Handicap Animal, une association qui vient en aide aux animaux handicapés.

 

Crédit : Suzi Handicap Animal

Crédit : Suzi Handicap Animal

 

Le téléphone sonne. La sonnerie, c’est la bande originale du film Intouchables. Pas de doute, nous sommes au bon endroit. Nous sommes en plein cœur du Calvados, en Normandie. C’est là que Stéphanie Lisicki a décidé de dédier sa vie aux animaux. En particulier à ceux qui, comme elle, souffrent d’un handicap. Alors entrer chez elle au son de cette mélodie, c’est presque une évidence.

 

Crédit : Suzi Handicap Animal

Crédit : Suzi Handicap Animal

En pénétrant chez Stéphanie pour la première fois, on pourrait être plutôt tenté de détourner le regard. Fermer les yeux devant ces chiens qui, comme n’importe quels chiens « normaux », se précipitent à la porte pour accueillir des arrivants. A la différence près que ces chiens-là sont amputés, borgnes, ou estropiés. A cause de leur apparence – que certains trouveront insoutenable à voir -, parce qu’ils portent des couches ou parce qu’ils se déplacent sur deux pattes ou ont des membres tordus, il pourrait en effet être plus simple de ne pas regarder. Mais on se rend vite compte qu’au-delà de leurs différences physiques, ces chiens sont animés par une gaieté surprenante. A en croire leur attitude, à leur façon de vous accueillir, de vous faire la fête, de vous présenter leurs jouets, de se déplacer partout où ils le peuvent, tant bien que mal, la queue battante et les yeux pétillants, cela devient une certitude : malgré leur vécu, malgré leurs douleurs, ces chiens respirent la joie de vivre.

 

Crédit : Suzi Handicap Animal

Crédit : Suzi Handicap Animal

Suzi Handicap Animal, ce ne sont pas que des chiens. Ce sont 150 animaux qui vivent en permanence aux côtés de Stéphanie. Des chiens, mais aussi de nombreux chats, des chevaux, cochons, moutons, reptiles, lapins ou encore perroquet. Stéphanie accepte tous les animaux souffrant d’un handicap (malformation, paralysie, fracture, ou simple incontinence), quelle que soit leur espèce. Elle a fait de sa maison un véritable refuge où ses protégés vivent en liberté et dans l’harmonie. Aidée par son diplôme d’auxiliaire vétérinaire, c’est elle-même qui prend soin de tout petit monde au quotidien, changeant les couches et les pansements, administrant les médicaments, faisant les piqures, nettoyant les « cacas magiques » des uns, vidangeant les vessies des autres…

 

Stéphanie connaît tout de ses pensionnaires. Leur histoire, leur caractère, leurs soucis de santé, de Georges le perroquet dragueur et caractériel à Bichou le cochon de 300 kilos paralysé, en passant par Pelote, la brebis amputée. Tous ont des vécus plus épouvantables les uns que les autres : il y a ceux qui sont nés malformés, mais aussi qui ont traversé les pires épreuves : un chien dont la mâchoire a été hachée en Roumanie, un autre victime de Tchernobyl, des chats maltraités devenus paralysés, un mouton ayant vécu les premiers mois de sa vie enfermé dans une petite cage sans jamais avoir pu se mettre debout…

 

Crédit : Suzi Handicap Animal

Crédit : Suzi Handicap Animal

Il faut un courage incroyable, tant psychique que physique, pour surmonter l’insurmontable. Et prendre soin de tous ces animaux, malades, handicapés, parfois mutilés, constitue un travail acharné du quotidien pour Stéphanie. De jour comme de nuit, elle panse, rassure, promène à l’aide de chariots à roulettes spécialement conçus, et donne un amour inconditionnel à ces bêtes qui en ont tant manqué.

 

« Suzi, c’était et c’est toute ma vie »

 

Pourtant, pour elle-même, la vie n’est pas toute rose. Cette jeune blonde pétillante est atteinte de la maladie de Crohn (une maladie inflammatoire chronique qui affecte le système digestif) et d’une malformation des reins. Alors qu’elle n’avait que 8 ans, elle a convaincu ses parents d’adopter une jument handicapée destinée à une triste fin. C’est ainsi que Suzi, sauvée de l’abattoir, a partagé la vie de Stéphanie durant 15 ans. Une rencontre qui a changé la vie de cette jeune femme.

 

 

Crédit : Suzi Handicap Animal

Crédit : Suzi Handicap Animal

Trois ans après la mort de sa jument, Stéphanie a décidé de fonder sa propre association afin de lui rendre hommage et de permettre à d’autres animaux dont personne ne veut de connaître une vie meilleure. C’est donc tout naturellement qu’elle l’a nommée Suzi Handicap Animal.

 

Aujourd’hui, Suzi Handicap Animal ne vit que de la générosité de ses donateurs. Les factures vétérinaires sont très élevées, et les frais engagés sont gigantesques (fabrication de chariots à roulettes, couches, nourriture, alèses, seringues, produits et soins du quotidien…). Sans dons, Suzi Handicap Animal ne peut subvenir aux besoins de ses pensionnaires. Pour aider l’association, on peut également lui envoyer des colis contenant des produits dont Stéphanie a besoin, ou encore se proposer en tant que bénévole (à distance pour de l’administratif, ou bien sur le terrain en Normandie).

 

Mais le meilleur moyen de lui venir en aide est bien sûr l’adoption : ces animaux handicapés ont au moins autant d’amour à donner, sinon plus, que n’importe quel animal valide. Ils ont peut-être une patte ou un œil en mois, mais leur cœur n’en est que plus grand !

Découvrez quelques-uns des animaux à l’adoption chez Suzi Handicap animal :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour contacter l’association :

Suzi Handicap Animal
3 rue de Laizon
14370 Méry Corbon

Mail : suzihandicapanimal@outlook.fr

> Site web de l’association Suzi Handicap Animal

> Page Facebook de l’association Suzi Handicap Animal

 

Elisa Gorins

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *