L’asso du mois : Cause Animale Nord, « Il ne doit plus exister de barreaux au XXIème siècle » 3


L’association du mois choisie par la Rédaction, c’est Cause Animale Nord qui lutte pour la protection de la faune sauvage et domestique. Elle organise le 23 septembre à Dunkerque un happening en faveur de la libération des ours du zoo de Fort Mardyck, dont l’un, Kiwi, est une star du film « L’Ours » de Jean-Jacques Annaud.

IMAG0401

Cause Animale Nord organise le 23 septembre à Dunkerque un happening en faveur de la libération des ours du zoo de Fort Mardyck.

Pouvez-vous nous présenter votre association ?

Antony Blanchard, président de l’association : Cause Animale Nord prône l’abolition de toutes formes de souffrance animale, donc le végétalisme. Nous militons contre les combats de coqs, la corrida, l’exploitation animale, l’abattage et les animaux dans les cirques…

Que pensez-vous de l’amendement du Code civil reconnaissant aux animaux la qualité d’ « êtres sensibles doués de sensibilité » ?

Aujourd’hui, l’animal n’a toujours pas de place réelle et concrète dans la société. Les petits changements qui ont eu lieu, ce n’est rien, c’est juste une adéquation du Code rural avec le Code pénal.

Quelle est votre prochaine action à Dunkerque ?

Nous militons déjà depuis plusieurs mois pour sortir deux ours qui s’appellent Kiwi et Dominique. Kiwi a 27 ans. C’était un ourson qui avait tourné dans le film « L’Ours » de Jean-Jacques Annaud en 1988 et qui a rapporté des millions à ce producteur. Aujourd’hui, il se désintéresse complètement de ces animaux, il a tourné d’autres films avec d’autres animaux et c’est la même chose. Que sont devenus les loups ? On ne sait pas. Il est facile de se faire de l’argent sur le dos des animaux mais il faudrait s’inquiéter de leur sort après !

Et comment va cette ourse aujourd’hui ?

Personne ne s’en inquiète. Cette ourse déprime, elle va très mal, maigrit de jour en jour. Nous, on va la voir régulièrement, pratiquement toutes les semaines et on voit le changement.

Alors quelle solution pour cette Kiwi ?

On a contacté un refuge en Roumanie, le plus grand d’Europe, et ce sanctuaire peut accueillir Kiwi et Dominique. Il ne manque plus que l’accord du Président de la Communauté Urbaine de Dunkerque. Le 23 septembre, on organise un happening sur la Place J Bart de Dunkerque pour réclamer leur « libération ». Nous serons ensuite présents dans plusieurs villes de France, notamment Marseille et Pau, et nous faisons circuler une pétition qui a recueilli plus de 63 000 signatures.

Propos recueillis par Elisa Gorins.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “L’asso du mois : Cause Animale Nord, « Il ne doit plus exister de barreaux au XXIème siècle »