Journal audio du 12 octobre 2014


Tous les dimanches, retrouvez l’actualité des animaux de la semaine résumée dans Animal-Totem, un journal audio exclusif.

Pourquoi ce journal a-t-il pour nom Animal-Totem ? Tout simplement parce que dans la culture amérindienne – qui se veut très proche et respectueuse de la nature et des animaux -, l’animal-totam est un animal vénéré érigé au rang de divinité. Parce que sur La Gazette animale, tous les animaux sont sacrés, la rédaction a choisi de nommer son journal audio Animal-Totem.

Pour sa première édition (12 octobre 2014), voici les titres du journal :

1 287 : c’est le nombre d’animaux qui ont trouvé une famille lors des journées portes ouvertes de la SPA. Une belle réussite pour la Société protectrice des animaux qui comptait sur ce week-end du 4 et 5 octobre pour sensibiliser à l’adoption.

Parallèlement aux journées portes ouvertes de la SPA, avait lieu le week-end dernier à Paris Animal Expo. Le plus grand salon français dédié aux animaux de compagnie a réuni plus de 40 000 visiteurs : encore une belle édition pour ce rendez-vous annuel.

Lundi 6 octobre, Le maire UMP de Fontenay-Le-Comte en Vendée a annoncé la mise en place d’un chantier d’insertion qui serait lié à la création d’un élevage de reptiles. Un projet qui fait débat. Et pour cause : le directeur du cabinet du maire a évoqué deux possibilités contradictoires concernant cet élevage : d’une part, il pourrait s’agir d’établir un partenariat avec un zoo, ce qui pourrait permettre de contribuer à la conservation d’espèces menacées. Et d’autre part, il pourrait s’agir de collaborer avec une entreprise de luxe qui confectionne des sacs à main. Autrement dit, soit on travaille avec un zoo pour aider à la survie de certaines espèces, soit on s’associe à des entreprises de luxe pour tuer en masse des crocodiles qu’on aurait élevés. Etant donné le caractère peu abouti de son projet, le maire de Fontenay-le-Comte n’est pas près de le voir se concrétiser.

Mardi 7 octobre, après une journée entière de polémique, Excalibur, le chien de l’aide-soignante espagnole atteinte par le virus Ebola a finalement été euthanasié. La mobilisation internationale pour le sauver n’est donc pas venue à bout de la décision prise par la justice espagnole. Les autorités sanitaires ont ainsi tué Excalibur sans même savoir s’il était porteur ou non du virus Ebola.

Depuis quelques jours, une vidéo fait le buzz sur le net. Et pour cause : elle montre les images d’une jeune femme en train de promener un ours polaire dans les rues de Shibuya, à Tokyo, au Japon. On sait qu’il pourrait en fait s’agir d’un coup de com’ d’une mystérieuse organisation russe nommée Lalsh. Celle-ci révèlera son identité et l’objectif d’une telle opération à la fin du mois.

Bonne écoute à tous !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *