Il traine un chien dans la rue comme un cadavre, sabre à la main 2


Sur l’île de la Réunion, un chien a été retrouvé avec des séquelles graves infligées par son bourreau qui n’en est malheureusement pas à sa première fois…

Le chien a notamment eu le museau tranché au sabre. Crédit : Facebook Envol Toit

Le chien a notamment eu le museau tranché au sabre.
Crédit : Facebook Envol Toit

Un jeune chien de deux ans a été aperçu par une automobiliste dans les hauts de Sainte-Marie, trainé comme un cadavre par un homme d’environ 70 ans avec en prime un sabre à la main qui servait à blesser le chien. La conductrice s’est donc arrêtée et est sortie du véhicule mais l’homme s’est enfui en courant, laissant le chien derrière lui.

Décidée à sauver le chien, la jeune femme a fait appel à l’association « Envol Toit » qui a pris le relais. Le chien semblait handicapé et ne pouvait pas marcher. La présidente de l’association, Isabelle Desjardins, rapporte qu’il se pourrait qu’il ait vécu dans une cage trop petite toute sa vie, n’ayant donc jamais appris à marcher.  De plus, la SPA ne pouvant pas se déplacer faute de personnel, les membres de l’association ont du faire avec leurs propres moyens. Ils ont donc transporté le chien avec des draps jusque chez le vétérinaire. L’animal a des plaies très profondes et risque une septicémie et surtout de ne pas s’en sortir… Une fois soigné, il sera pris en charge par l’ALMA (Association de Lutte contre les Maltraitances Animales) en métropole.

Les autorités locales ont été averties et sont en cours d’intervention. Le tortionnaire n’en serait pas à son premier coup et serait coutumier de ces pratiques : il aurait l’habitude de ramasser des animaux errants et de les torturer… Malheureusement, pour les bénévoles des associations de défense des animaux de l’île, s’occuper d’animaux errants et souffrants est une affaire quotidienne.

Pour la présidente de l’association, cette histoire met en évidence l’importance de la stérilisation chez les animaux, en particulier les chiennes errantes nombreuses sur l’île. Elle affirme : « Il faut à tout pris une stérilisation massive des chiennes, sinon on ne s’en sortira pas. Et il ne faut pas laisser les chiens vagabonder dans la rue comme ça. »


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Il traine un chien dans la rue comme un cadavre, sabre à la main

  • LE GURUN OSTER DANIELLE

    ENCORE UN BARBARE UNE PIERRE A LA PLACE DU COEUR POURQUOI RESSENTENT-ILS LE BESOIN DE TORTURER DES ETRES VIVANTS INOFFENSIFS POUR LE PLAISIR . ILS DEVRAIENT SUBIR LE MEME SORT. C’EST VRAIMENT IGNOBLE

  • vincent jean-claude

    pour la stérilisation c’est le meme bordel e France pour les chats errants malgré des lois non respectées par les MAIRESdes communes ça coute trop cher disent-ils ,tous aussi CONS ,il leur manque l’instruction, je suis prêt à donner des noms je n’ai pas peur de la vérité, les associations n’insistent pas assez,ni les vétérinaires ( qui gagnent trop ) association VEREUSE c’est 30 MILLIONS D’AMIS , FRIC FRIC , nous somment les DINDONS QUE POUR LES DONS