En Floride, de gros lézards prolifèrent et mangent les chats


La Floride avait déjà connu une invasion d’escargots géants, mais désormais ce sont des lézards exotiques qui ont fait leur apparition dans les jardins américains : l’AFP rapporte que des dizaines de tégus, venus d’Amérique du Sud sont sortis de terre.

Ces lézards s'en prennent jamais aux hommes mais n'hésitent pas à attaquer les animaux domestiques pour se nourrir

Ces lézards ne s’en prennent jamais aux hommes mais n’hésitent pas à attaquer les animaux domestiques pour se nourrir

Ces derniers se reproduisent à une vitesse impressionnante. Mais en réalité l’histoire remonte à l’automne dernier lorsque un revendeur d’animaux a abandonné une dizaine de lézards de cette espèce. Ils sont assez impressionnants physiquement : noirs et blancs, ils mesurent environ un mètre et pèsent plus de dix kilos. Ils se nourrissent de petits mammifères et de poissons. Ils peuvent aussi être dangereux pour les animaux domestiques (notamment les chats) et parfois les humains.

Selon les autorités de Floride, le revendeur avait perdu sa licence pour vendre ses animaux et les avait donc alors laissés dans des trous qu’il avait creusés dans son jardin pour l’hiver, puis avait quitté les lieux. Mais les propriétaires suivants ont eu une drôle de surprise: «Les habitants ont été prévenus par le propriétaire qu’il y avait des tégus dans la propriété mais ils n’avaient aucune idée de ce que cela impliquerait au retour du printemps, quand ils allaient ressortir de terre», a raconté le Florida fish and wildlife conservation (FWC).

34 tégus déjà retrouvés

Le problème ne se limite pas à un seul jardin: depuis une semaine, les autorités ont retrouvé 34 tégus, certains en très mauvais état. «Nous ne savons pas combien de tégus vivent dans le quartier, a reconnu le porte-parole de la FWC. Nous avons posé dix pièges, avec des bananes et des œufs.» L’ancien revendeur s’est fait rattrapé par la justice et il sera traduit pour cruauté envers les animaux.

Selon l’AFP, la population locale a été invitée à signaler la présence éventuelle de tégus et à les prendre en photos pour les envoyer au FWS. Il lui est également conseillé de mettre à l’abri tous les animaux domestiques qui ne font pas le poids face à ces animaux exotiques. Le FWS met en garde contre toute tentative de les attraper, car, même si ces tégus ne sont pas agressifs envers les humains, ils pourraient devenir dangereux par un réflexe de défense.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *