De viandard à végane : quand notre cœur fait Blum


 

blum2Il ne s’agit pas, dans le livre de Bruno Blum, dessinateur de presse, compositeur et acteur de scène rock, d’un énième mode d’emploi pour vegans débutants, mais plutôt d’un récit autobiographique où l’auteur nous raconte ses tribulations à la manière d’un road-movie très rock’n roll : famille déjantée, univers du rock et des B.D., star-system, drogues dures, misère et pauvreté, monde des médias, amours perdus… Et tout au long, une petite voix qui s’affirme, une autre façon de donner un sens à sa vie, de reconquérir son identité d’humain en total respect du monde animal. Et ce, en combattant sans cesse afin que prenne fin la violence à l’encontre de nos amies les bêtes.

L’auteur nous raconte dans un style percutant comment il a réussi à se détacher de ses addictions dont la viande. Se référant à la genèse ou à la morale hindouiste, passant allégrement de Bob Marley à Einstein, Blum nous emmène dans un voyage initiatique qui va bien au-delà de considérations nutritionnelles : il s’agit de morale, de liberté, d’art de vivre, de raison de vivre.

Adieu définitif à la saucisse, symbole de dégénérescence gustative, adieu aux ripailles de chaire animale, adieu au steak-frites ! Sa longue aventure méritait bien un livre pour prouver que les rêves peuvent devenir réalité et contribuer au progrès de l’humanité. Une autre façon de se nourrir – végétarien, végétalien ou vegan – n’est qu’une facette, mais ô combien importante, d’un comportement humaniste profondément moral.

L’œuvre nous touche, sincérité et humour nous émeuvent à la manière d’un reggae. A coup sûr, notre cœur de lecteur fait « Blum »… Un livre à consommer sans modération.

 

De viandard à végane, de Bruno Blum
Préface de Paul McCartney
Mama Editions
Sortie : avril 2016

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *