Pour son banquet d’anniversaire, le président du Zimbabwe va faire tuer éléphants, lion et buffles


Robert Mugabe voit les choses en grand. Pour ses 91 ans, le président du Zimbabwe va organiser un grand festin. Au menu : de nombreux animaux sauvages qui auront été tués, sur commande, pour l’occasion.

elephants

Des dizaines d’éléphants, deux buffles, cinq impalas et un lion : voilà les plats de résistance qui seront servis à l’anniversaire de Robert Mugabe. L’évènement aura lieu le 28 février prochain dans un luxueux hôtel proche des chutes Victoria, rapporte le quotidien britannique The Guardian. 20 000 personnes y sont attendues.

Pour la modique somme de 105 000 euros, ces animaux prévus au menu seront fournis par un fermier de la région. Ils seront tous tués quelques jours avant la fête, puis conservés à l’hôtel où elle aura lieu. Le massacre de plusieurs dizaines d’éléphants et d’un lion pour le repas d’anniversaire du président ne va en rien arranger la situation de ces deux espèces déjà menacées d’extinction.

Déjà célèbre pour ses extravagances et ses dépenses ubuesques, Robert Mugaba est très critiqué par les défenseurs des animaux, mais aussi par les habitants de son pays qui l’accusent d’exploiter les richesses du territoire zimbabwéen sans reverser aux habitants ce qui leur est dû. Le gouvernement de Robert Mugaba est de surcroît dans le collimateur de nombreuses associations de protection animale pour avoir défendu, il y a quelques jours, un plan de vente de 27 éléphants à destination de la Chine.

Elisa Gorins

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *