Nos animaux sont-ils Charlie ? 2


EDITO. Alors que de très nombreux Français revendiquent « être Charlie », notamment sur les réseaux sociaux à la suite de l’attentat qui a frappé le journal Charlie Hebdo, leurs animaux de compagnie suivent parfois le même modèle. Effet de mode ou réelle conviction ? Peut-on vraiment dire d’un chien ou d’un chat qu’il « est Charlie » ?

charlie hebdo chien

De la même manière que l’on voyait, il y a quelques mois encore, fleurir sur les réseaux sociaux des photos de chiens et de chats posant devant des affiches « je ne suis pas un meuble », on les voit encore scandant ce nouveau message : « Je suis Charlie ». Bien sûr, ce ne sont pas eux qui le scandent, ce sont leurs maîtres. Des maîtres qui, grâce à ces trois mots, veulent apporter leur soutien aux victimes de l’attentat de Charlie Hebdo, leur rendre hommage, et surtout, crier haut et fort que rien ni personne ne peut porter atteinte à la liberté d’expression.

Que des humains s’érigent en défenseurs de cette liberté d’expression, a fortiori dans un régime démocratique, c’est plutôt rassurant. Mais faire « parler » des animaux de compagnie pour appuyer cette notion purement humaine qu’est la liberté d’expression, est-ce vraiment sensé ? Qu’en savent-ils, eux, les animaux, des attentats, du terrorisme, de l’islamisme ? Quel crédit accorder à une photo où l’on voit un chien qui pose devant une affiche « je suis Charlie » alors qu’un chien ne parle pas et n’est donc pas concerné par cette « liberté d’expression » ?

Alors bien sûr, on pourra toujours dire que « c’est mignon », un chien ou un chat qui se rallie à la cause défendue par la plupart des Français, d’autant plus qu’après tout, les dessinateurs de Charlie Hebdo étaient de fervents défenseurs de la cause animale. Mais le sujet n’est-il pas suffisamment grave pour dépasser le stade de la simple « mignonnerie » ?

Le message véhiculé par le slogan « je suis Charlie » est fort. Il mérite de ne pas être utilisé à tort et à travers. C’est particulièrement valable pour les personnes peu scrupuleuses qui auront tendance à se l’approprier pour en faire une marque. Et un phénomène de mode. Chez les humains, on a déjà vu des sociétés se mettre à vendre des t-shirts à l’effigie de « je suis Charlie ». Se faire de l’argent sur le dos des morts ne dérange visiblement pas tout le monde.

Mais ce problème a également gagné le monde animalier. L’animalerie en ligne AtooDog, notamment, vient de mettre en vente des médailles et des colliers pour chiens « afin que votre compagnon aussi puisse faire passer ce message de tolérance », explique la société dans un email envoyé à ses clients. A travers cette opération, elle dit souhaiter « témoigner son engagement citoyen et son soutien au mouvement « Je suis Charlie » en proposant sa modeste contribution ». AtooDog précise que « ceci n’est en rien une opération commerciale car chaque produit est vendu à prix coûtant et nous reversons 1 euro à Charlie Hebdo pour chaque produit vendu ».

L'animalerie en ligne AtooDog a mis en vente des médailles et colliers pour chiens "Je suis Charlie".

L’animalerie en ligne AtooDog a mis en vente des médailles et colliers pour chiens « Je suis Charlie ».

Si la démarche est plutôt louable, l’emploi du terme « mouvement Je suis Charlie » est inadapté. « Je suis Charlie », n’est pas un mouvement. Ce ne doit pas en être un car cela sous-entendrait que ce n’est qu’un effet de mode. Or, c’est bien plus que cela. C’est une valeur. Une valeur profondément humaine que seuls des humains sont à même de prôner.

De même, certains amis des animaux, à l’instar du Dr Hélène Gateau de l’émission Hélène et les animaux, proposent d’appeler Charlie les chiots nés en 2015, au lieu de leur donner un nom commençant par la lettre L (rappelons que chaque année correspond à une lettre, et que 2015 est l’année des L). Quelle en est l’utilité, à part créer une mode ? « Charlie » deviendra le nouveau « Médor », tous les chiens nés cette année porteront ce nom… et alors ? Comme si c’était aux chiens de diffuser le message, lourd de sens, porté par ce prénom… N’ont-ils pas d’autres causes, qui les concernent davantage, à défendre ?

Elisa Gorins

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Nos animaux sont-ils Charlie ?

  • Nathalie Paquet

    Bonjour,

    Est-ce possible de commander une médaille pour chien?
    Quelle est la dimension de la médaille? (J’ai un chihuahua :-) )
    Quel est le matériau (métal ou plastique?)

    Combien coûte-t-elle? (frais d’envois pour le Québec?)
    Merci!

    Nathalie Paquet

    • lagazetteanimale Auteur du billet

      Bonjour,

      La Gazette animale est un site d’information. Nous ne faisons pas de vente en ligne. Nous vous invitons à vous rapprocher d’un fournisseur de médailles de ce type.

      La Rédaction.