Abandon, l’heure du bilan…


Environ 100 000 animaux sont abandonnés chaque année en France, dont 40 000 durant la période cruciale des vacances d’été, selon la Société protectrice des animaux (SPA).

Les chats sont les animaux les plus abandonnés

Les chats sont les animaux les plus abandonnés

Parmi les chiffres rendus publics, cette semaine, la SPA souligne en guise de bilan, que les abandons entre le 1er et le 31 juillet, qui concernent 2 623 animaux : 999 chiens et 1 624 chats. Cela représente une hausse inquiétante de 22 % des abandons par rapport à la même période estivale de l’année dernière.

La SPA héberge en ce moment 45 000 chiens et chats en attente d’adoption dans ses 60 refuges et Maisons SPA. Selon l’association, « en plus des traditionnelles excuses données par les “abandonnants” : déménagement, allergie, séparation, départ en maison de retraite…, on trouve la situation économique sensible » (La crise financière étant passée par là…). Il faut savoir que l’abandon d’un animal est passible d’une peine de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende, ce qui en terme de punition, équivaut à un acte de cruauté envers un animal.

Les chats plus que les chiens

Une responsable de la SPA déplore en particulier « une vraie progression de l’abandon des chats ». Une campagne pour promouvoir la stérilisation des animaux domestiques a été lancée à la fin de juillet par l’association, qui rappelle qu’elle est le meilleur moyen pour « protéger les animaux » sur le long terme en évitant la reproduction : « L’abandon massif des chats cette année concerne essentiellement des chatons, ce qui tend à nous indiquer qu’ils proviennent d’animaux non stérilisés, errants ou non »

Pourtant, depuis le début de l’année en France, les animaux sont symboliquement reconnus comme des êtres vivants doués de sensibilité. Une avancée politique qui satisfait une demande de la fondation 30 Millions d’Amis, pour obtenir une modification du Code civil, qui considérait jusqu’ici les animaux comme des « biens meubles ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *