700 Koalas euthanasiés, l’Australie divisée 2


La surpopulation des koalas dans l’État de Victoria, au sud de l’Australie, a amené le gouvernement australien à abattre près de 700 koalas.

L’euthanasie des koalas était une solution apparemment inévitable car la trop grande population des koalas, dans cette partie de la région, les condamnait à mourir de faim. Sans l’action du gouvernement, ils seraient tous décédés, et ce, dans des souffrances bien plus grandes. C’est de cette façon que l’actuelle ministre de l’environnement australienne s’est justifiée : « C’est clairement un problème de surpopulation qui s’est posé, nous avions à Cap Otway [dans le sud de l’Etat de Victoria] des koalas en situation de souffrance », rapporte le site australien ABC.

Cependant, cet acte divise : les protecteurs des animaux ne comprennent pas comment ils ont pu laisser la situation se dégrader à ce point. A noter que le koala est une espèce protégée et menacée, en effet le nombre d’animaux dans les États du Queensland et de Nouvelle-Galles du Sud est en baisse.

Des solutions alternatives ?

Déplacer les koalas dans une autre zone de l’Australie, à l’est par exemple, est la requête des associations environnementales. Cependant, cette opération est difficile à mettre en place. Une spécialiste des koalas confie au Guardian qu’« Il faudrait les transférer dans un habitat en tous points similaire à celui dans lequel ils vivent, avec les mêmes espèces d’arbres, sinon ils ne s’adapteront pas ». Cette alternative ne semble donc pas envisageable. En revanche, une meilleure gestion pourrait être une première solution. Le recensement des koalas étant difficile, un système de caméras infrarouges montées sur des drones est une avancée technologique proposée par des chercheurs, ce qui leur permettrait par la même occasion, d’évaluer l’état de santé des koalas.

Noémie Morvan


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “700 Koalas euthanasiés, l’Australie divisée