170 ans de la SPA : l’émission très critiquée  8


Samedi 2 janvier, France 2 a consacré une soirée à la Société Protectrice des Animaux (SPA). Une émission spéciale présentée par l’animateur Stéphane Bern, l’ex-Miss France Elodie Gossuin, et la Présidente de la SPA Natacha Harry, qui est loin d’avoir fait l’unanimité… 

L'émission intitulée "170 ans de la SPA, les plus belles histoires", était présentée par Stéphane Bern, Elodie Gossuin et Natacha Harry.

L’émission intitulée « 170 ans de la SPA, les plus belles histoires », était présentée par Stéphane Bern, Elodie Gossuin et Natacha Harry.

Du jamais vu à la télévision française : une soirée entièrement consacrée aux animaux en prime time ! Les amoureux des animaux ne pouvaient rêver mieux comme programme. Surtout que cette émission était pour la bonne cause, celle des animaux. L’occasion de mettre en lumière les actions de la SPA qui oeuvre pour eux depuis maintenant 170 ans !
Sauf que… l’émission n’a pas vraiment remporté le succès escompté. Si l’audience était au rendez-vous, avec quelque 2,8 millions de téléspectateurs, les retombées sur les réseaux sociaux s’avèrent en fait très négatives. En bref, regarder l’émission, c’est une chose, l’aimer, c’en est une autre, comme en attestent les messages postés par les internautes sur la page Facebook de la Société Protectrice des Animaux.
Critiques

Trop de people, trop de paillettes

Ce qui est principalement reproché à l’émission, c’est la trop grande mise en valeur des invités (choisis par la production et non par la SPA), au détriment des actions menées par la SPA. En effet, les personnalités présentes à cet événement étaient très nombreuses : Jennifer, Patrick Fiori, Amaury Vassili, Marina Kaye, Florent Pagny, Anggun, Keen’V ou encore les artistes de la comédie musicale « Cats », entre autres, étaient au rendez-vous pour partager leur amour des animaux et les expériences qu’ils ont vécues à leurs côtés. Mais aussi pour chanter et faire la publicité de leur nouvel album, comme dans une émission de variétés. Pour beaucoup, l’émission faisait donc davantage la promotion de ces artistes que celle de la SPA.
Harry
Non sans quelques couacs, d’ailleurs, puisqu’on a par exemple pu entendre des paroles très maladroites d’Amanda Lear qui a « dû se débarrasser d’un bouc qui sentait très mauvais » qui ne parvenait pas à s’accoupler avec sa chèvre. L’actrice et chanteuse a également déclaré : « les oies, c’est pas tellement sympathique. Aucun intérêt. » Autant de maladresses verbales qui n’ont pas leur place dans une émission supposée célébrer tous les animaux.

La SPA pas assez mise en valeur

L’émission, intitulée « 170 ans de la SPA, les plus belles histoires », était rythmée, comme son nom l’indique, par dix histoires touchantes qui lient les hommes aux animaux. Cependant, la plupart d’entre elles n’avaient aucun rapport avec la SPA. Autrement dit, ce n’étaient pas « les plus belles histoires de la SPA », mais les plus belles histoires tout court. Pour un programme dédié à son anniversaire, il est bien dommage que ces dix histoires n’aient pas été celles de bénévoles travaillant dans les refuges ou au sein de la Cellule Anti-Trafic, ou encore de personnes ayant adopté leur meilleur ami à quatre pattes dans l’un d’eux. Il y avait pourtant de quoi faire. Et sans que l’émission se transforme en un documentaire, on aurait pu s’attendre à découvrir en images l’histoire de l’association et ses actions du quotidien, plutôt que de mini-reportages sur des histoires qui n’ont finalement pas grand-chose à voir.
De même que l’utilisation d’un canard pour des tours de magie qui n’a pas manqué de choquer les défenseurs des animaux qui militent pour la plupart pour que l’animal, quel qu’il soit, ne soit plus utilisé dans les spectacles (cirques etc).
« Le concept de l’émission a certes été proposé par la SPA, mais c’est France 2 qui avait la maîtrise totale de son contenu. Si nous avions été consultés, nous aurions évidemment demandé à ce qu’aucun animal ne soit utilisé au cours de cette séquence. Et nous n’aurions jamais accepté la diffusion de cette séquence si le canard avait été maltraité ! Ce qui n’a pas été du tout le cas ! », se défend la SPA sur Facebook.
Canard

Natacha Harry, cible des critiques

Natacha Harry, qui est très contestée, a pourtant bien précisé que cette émission était « la fête des animaux et de tous ceux qui les aiment », ne manquant pas de rendre hommage, à plusieurs reprises, aux bénévoles et salariés, mais également aux autres associations et à tous ceux qui s’occupent de la protection animale. Mais cela ne suffit pas à satisfaire les téléspectateurs, qui voient en la Présidente bénévole de la SPA, une « vedette » plus préoccupée par l’image que par la cause animale.
Sur ce point, la SPA répond via les réseaux sociaux : « Natacha Harry intervient dans l’émission en tant que Présidente de la SPA pour promouvoir la cause animale. C’est pourquoi elle a décidé de présenter l’émission à titre bénévole et a ainsi demandé à France 2 de reverser l’intégralité de sa rémunération à la SPA. »
Alors que de nombreux animaux offerts en cadeaux de Noël sont abandonnés dans les refuges au mois de janvier, espérons au moins que cette émission, au-delà du simple (et relatif) « divertissement » qu’elle a représenté, et de la déception qu’elle a suscité, ait éveillé quelques consciences et permette à ses pensionnaires d’être adoptés.
Elisa Gorins

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “170 ans de la SPA : l’émission très critiquée 

  • vincent jean-claude

    pas besoin de stars pour ce genre d’emission à moins qu’elles amenent beaucoup d’argent ce que nous voudrions savoir, mais nous n’avons pas appris grand chose concernant la S.P.A , un bon animateur suffit amplement sans les sequences chansons qui prennent beacoup de temps sur la durée de l’emission

  • Gilou Zekat

    la SPA n’est plus qu’un trust dirigé par des affairistes plus soucieux des ses placements immobiliers ou financiers qu’au bien etre animal , il est loin le temps ou cette organisation s’impliquait réellement et activement dans la défense animale .
    Quand a natacha Harry , ca n’est qu’une opportunniste qui se sert de cette organisation pour sa carrière

  • GROUX

     » émission essentiellement consacrée aux promotions des artistes présents, j’ai vite décroché, je me fait une toute autre idée du travail magnifique effectué par les bénévoles et les salariés de la protection animalière, la S.P.A. de Paris est l’une des cent S.P.A.indépendantes réparties sur le territoire métropolitain, sans compter les territoires d’outre mer. Je connais une Présidente S.P.A. du département de La Réunion qui, avec son équipe, effectue un travail magnifique de protection animale et sauve des animaux domestiques, je connais également une ancienne Présidente S.P.A. du département de Guyane qui a œuvré en compagnie de ses bénévoles et salariés et dans des conditions difficiles, pour sauver des animaux domestiques, toutes ces personnes et bénévoles méritent nos encouragements et notre admiration .

  • GROUX FREDERIQUE

    Le nom  » SPA  » n’est pas une marque déposée .Il existe en France des dizaines de refuges portant le nom de SPA . Il y a également la « Confédération SPA de Lyon » , très sérieuse et qui ne fait pas parler d’elle dans le clinquant et dans les médias. Pour en revenir à la SPA de Paris (Bd Berthier) ,les vrais courageux, ce sont les bénévoles et les salariés qui s’occupent des animaux, qui nettoient les cages, qui font les soins, qui promènent les animaux, qui s’occupent de l’accueil et de la « paperasse  » et aussi des enquêtes de suivi, quand ils ne prennent pas en plus des animaux chez eux pour soulager les refuges débordés , qui travaillent le dimanche et pendant les journées « portes ouvertes » ,etc….. la Spa Paris est dirigée depuis des années par un Conseil d’Administration où beaucoup ne sont là que pour leur « gloriole » , elle est impliquée dans plusieurs affaires judiciaires et on en est au second administrateur judiciaire , le précédent (Maître Lebossé) n’ayant apparemment pas exercé correctement son mandat …. La Spa Paris reçoit des tas de legs chaque année dont tout devrait être ré-investi pour les animaux et leur protection (pour mémoire, le legs « Debas » permettant dans les dispensaires de la SPA de faire soigner leurs animaux par les propriétaires les plus démunis) ; on n’en finit pas des querelles de personnes et d’ego !!!!! Frédérique GROUX

  • Courrège linda

    Beaucoup de choses choquantes dans cette émission de la SPA..la présence de Jennifer quand on sait qu’elle porte de la fourrure et ses propos ignobles là-dessus…Amanda Lear et ses propos dégueulasses sur son bouc et les oies…l’humoriste qui a mis un pauvre canard dans une boîte…les adoptants d’un chien dans un film qui portaient tous des doudounes à cols de fourrure…Natacha Harry qui décidément n’a rien compris à la cause animale se contentait de rire stupidement …et serait beaucoup mieux à animer une réunion Tupperware dans le 16ème……Dommage , nos amis les animaux en détresse méritaient beaucoup mieux…eh! oui n’est pas Brigitte Bardot qui veut!

  • pompa Anghjula Maria

    Quand j’ai vu des chanteurs participer à cette émission et qui aiment se pavaner en manteau de fourrure, je suis désolée mais ils n’étaient pas à leur place.

  • arnaud

    je trouve la plupart de ces critiques justifiées, sauf une : pourquoi critiquer l’allure de Natasha Harry ? faut-il s’habiller comme un sac et ne ressembler à rien quand on milite pour les animaux ? surtout quand on passe sur France 2 ?

  • lascaux

    nous n’avons vu que le positif, (histoires qui finissent bien) ce qui est bien, je comprends qu’on ne parle pas d’horreurs à cette émission, mais il aurait fallu insister sur la stérilisation, il n’y a que P. Geluck qui en a dit un mot, et éviter que F. Pagny parle de sa chatte en liberté qui faisait des petits, meme si c’est en Patagonie, A. Lear qui n’avait pas sa place là, ses propos étaient déplacés dans cette émission, elle n’en avait rien à faire de la protection animale.. Jenifer qui pose en fourrure sur les réseaux sociaux..